Journée mondiale du tigre

Journée mondiale du tigre

Parmi les éspèces sauvages menacées aujourd'hui, le tigre occupe une place peu enviable...

Les tigres sont en voie de disparition ...

La date de la journée mondiale du tigre est celle du 29 Juillet et le but essentiel de la journée est la sensibilisation des populations à la conservation des tigres sauvages.

Onze ans après sa création, la Journée mondiale des tigres est toujours en vigueur. Ce sont les 13 pays de l’aire de répartition du tigre : Bangladesh, Bhoutan, Chine, Cambodge, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Népal, Russie, Thaïlande et Viêtnam qui ont créé la Journée mondiale du tigre lors du Sommet du tigre, en novembre 2010 à Saint-Pétersbourg. C’était pour faire prendre conscience de la fragilité de l’espèce et des énormes menaces qui pèsent sur elle : notamment la destruction de son habitat, la chasse et le braconnage à outrance.

La population mondiale de tigres sauvages a chuté de 97% au cours du XXème siècle. Faute d'un recensement réellement efficace, certains pays risquent de voir disparaître purement et simplement leur population de tigre.

Le WWF a joué un rôle moteur dans l’organisation du "sommet international du tigre" et compte bien continuer en perspective de l’objectif mondial Tx2 de 2022.

Les actions depuis 2010 : 

LA WWF  : OBJECTIF TX2

Cela désigne l'objectif en terme de repopulation en tigre. Le WWF reste cependant lucide et sait que l'opération sera difficile à mener à bien, mais le jeu en vaut la chandelle. Il en va de la préservation d'une espèce rare !

Le WWF se concentre aussi depuis 10 ans sur l’écorégion de Dawna-Tenasserim, situé à la frontière entre le Myanmar et la Thaïlande afin d’en préserver l’incroyable biodiversité, mais aussi, en protégeant le tigre. Le projet Dawna-Tenasserim s’articule autour de quatre axes :
  • Préserver les forêts et la faune sauvage du Dawna-Tenasserim, avec une attention spéciale portée aux tigres et aux éléphants d’Asie. En collaborant avec les communautés locales afin de les aider à lutter contre le braconnage, protéger la forêt et mitiger les conflits entre humains et animaux.
  • Conserver et améliorer la connexion entre les territoires naturels, en créant des corridors reliant les différentes zones naturelles protégées, de telle manière que les animaux puissent aisément migrer d’un territoire à l’autre en toute quiétude.
  • Mener des recherches sur la conservation de la nature et assurer le suivi des résultats des recherches de terrain poussées sur les tigres et leurs proies ainsi que sur les éléphants.
  • Obtenir des changements au niveau de la législation environnementale et sensibiliser la société à une meilleure conservation de la nature concernant le bien-être des gardiens de parcs, la sécurité et l’élargissement des zones protégées et des corridors écologiques.

FERMETURE DU « TEMPLE DES TIGRES » 

En juin 2016, le fameux « temple des tigres » situé près de Bangkok en Thaïlande avait enfin été perquisitionné par la police locale pour mettre un terme à leur activité. Ce « temple » prétendait durant de nombreuses années récupérer des tigres issus du commerce illégal ou de maltraitance, et agir dans un but de conservation de l’espèce. Ainsi, touristes et visiteurs sont venus en masse se faire photographier aux côtés de ces animaux en captivité. Pourtant, quelle structure décente ayant pour but la préservation et le bien-être d’une espèce laisserait celle-ci se faire toucher et photographier à longueur de journée ? En effet, le « temple des tigres » était en réalité un lieu de commerce illégal. Des dizaines de bébés tigres avaient alors été retrouvés morts, lors de la descente de la police.

 PLANETE TIGRE SAUVE LES TIGRES PAR L'EDUCATION DES ENFANTS

Notre association porte le projet "Tigres, les enfants de l'espoir". Il s'agit-là d'un programme éducatif destiné aux enfants des populations vivant en présence des tigres, en partenariat avec la Wild live trust of India.

L'idée est simple : sensibiliser une grande partie des enfants vivant à l'intérieur des réserves ou à proximité, avec cette volonté de leur faire comprendre qu'il est indispensable de protéger et de sauvegarder les tigres dans leur milieu naturel. Ce programme nous permet de collecter des informations sur les comportements ou agissements de certains villageois, parfois enclins au braconnage ou à l'emprisonnement des félins.

A terme, Planète Tigre souhaite étendre le projet aux 13 pays dans lesquels les tigres sont recensés, comme la Russie.

Concrètement ces dernières années, ils ont financé un télécopieur professionnel pour Belinda Wright (WPSI) en Inde, et l'achat de plus de 600 paires de chaussures de sécurité pour les Forest Departments et Rangers, indemnisé de plus de 120 villageois indiens (sur trois années)... 

2022, une année sous le signe du tigre

L’année lunaire du tigre a commencé le 1er février 2022 dans de nombreuses cultures asiatiques. Lors de la dernière année lunaire du grand fauve, en 2010, tous les pays qui l’abritent sur leur territoire (individus en liberté) s’étaient engagés à doubler sa population jusqu’en 2022.

Le résultat: pour la première fois depuis des décennies, le nombre de tigres en liberté augmente à nouveau.

Malgré cette bonne nouvelle, il ne faut pas oublier que l’objectif ambitieux de doubler le nombre de tigres n’est pas encore atteint. La protection de cette espèce reste trop peu efficace à l’échelle internationale. Pour cette raison, le WWF et ses partenaires continuent de s’engager sans relâche pour des mesures pertinentes, afin d’assurer la protection du félin et de son habitat.

TOUT LE MONDE PEUT AGIR

  • Relayer les informations et s’indigner ensemble.
  • Signer les pétitions, épauler les lettres rédigées.
  • Faire un don aux associations qui agissent sur le terrain, tel Ifaw, PlanèteTigre et WWF.

 

    Retour au blog